Asociación Internacional de los Movimientos Familiares de Formación Rural
Association Internationale des Mouvements Familiaux de Formation Rurale
Associazione Internazionale dei Movimenti Familiari di Formazione Rurale
International Association of Family Movements for Rural Training
Associação Internacional de Movimentos Familiares de Formação Rural

IV Colloque International sur la Coopération au Développement dans le Nord du Maroc. 6-10 juin 2022, Tétouan – Maroc.

Le Consejo Independiente de Protección de la Infancia, la Asociación, Infancia, Cultura y Educación et la Facultad de Ciencias de la Educación y del Deporte de Melilla organizaron el IV Coloquio Internacional sobre Cooperación al Desarrollo en el Norte de Marruecos, qui sous le titre « Adolescents migrants sans références familiales : au-delà de la majorité ». Un congrès pour partager des expériences, issues de l’éducation sociale et académique, autour de la problématique des jeunes marocains issus de contextes sociaux vulnérables qui migrent en Europe sans garanties.

Jordi González-García et Andreu Gutiérrez-Sierra ont présenté la communication intitulée « La pédagogie de l’alternance : le défi de la dignité des personnes et de leur territoire » présentant la pédagogie de l’Alternance comme outil de développement rural. La nécessité de proposer une solution à l’origine pour éviter ce type de migration a été abordée et le système Alternance a été présenté comme une solution adéquate pour répondre à ce problème. Une formation personnalisée et complète qui aide les jeunes de la communauté à réaliser les opportunités que leur territoire leur offre et à partir de laquelle ils peuvent développer leur projet personnel et professionnel. Il ne s’agit pas de leur donner envie de ne pas émigrer, mais de leur donner envie de rester.

Il a été expliqué que le succès du système de l’Alternance repose sur l’engagement de tous les acteurs de la communauté et qu’il est essentiel qu’une relation dialogique s’établisse entre eux. Et les possibilités de virtualité partielle, avec le soutien de la plateforme Digital Grow de la Fondation Ondjyla, il est possible de rapprocher la formation des jeunes des territoires reculés. Pour lesquels la figure d’un facilitateur de dialogue est nécessaire, une responsabilité qui incombe à l’enseignant (le moniteur). Il a également été expliqué qu’il est nécessaire que l’enseignant réalise, dûment accompagné, une formation spécifique et cohérente avec le système de l’alternance pour réussir à développer ses multiples fonctions.

Comparta:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Más Noticias